les mines de bruoux

un site unique en europe

Venez découvrir les Mines de Bruoux à Gargas et partez pour un voyage au cœur de l’ocre du Luberon ! Falaises vertigineuses aux couleurs flamboyantes et gigantesque labyrinthe de galeries souterraines composent un décor unique et mystérieux où le labeur de l’homme se mêle à la beauté naturelle du paysage provençal. Visitez ces anciennes carrières, vestiges monumentaux des années de gloire de l’industrie ocrière, et pénétrez dans un dédale de galeries de plus de 40 km de long et de 15 m de haut !

Les guides des Mines de Bruoux vous accompagneront dans un parcours souterrain de 650 m où vous aborderez les richesses géologiques, historiques et industrielles de ce lieu préservé. Émerveillement et bonne humeur garantis !

40 000 t

D’OCRE PRODUITE EN 1928

40 KM

DE GALERIES

100 ans

D’EXPLOITATION

150

MINEURS EN 1928

l'aventure industrielle

L’utilisation de l’ocre remonte au Paléolithique mais c’est en 1785, à Roussillon, que débute son exploitation avec Jean-Etienne Astier, qui découvrit le moyen d’extraire le précieux minerai. Ce n’est pourtant qu’en 1848 que l’exploitation de l’ocre démarre à Gargas.

Les Mines de Bruoux sont un témoignage de l’épopée industrielle qui durera plus d’un siècle et durant laquelle les ocriers, à la sueur de leur front, creusaient des galeries à coups de pioche, manipulaient des wagonnets et extrayaient les sables ocreux…

Les paysages de ce coin de Provence ont été façonnés par la main de l’homme. Sans lui, l’ocre serait restée secrète, cachée sous la végétation.

Aujourd’hui, la Société des Ocres de France, basée à Apt, exploite la dernière carrière d’ocre à ciel ouvert d’Europe à Gargas.